Le sLeAbLog

vendredi 25 juillet 2003

D4n0n€, être en rogne chaque jour

 

Certaines choses sont faites pour t'emm te pourrir le moral et/ou l'humeur. Moi, c'est l'équipe publicitaire du groupe D4n0n€ (qu'ils soient maudits sur 7 générations). Cela a commencé cet hiver, à la radio. Je vous ai déjà dit que j'écoutais RTL2 et que déjà, rien qu'avec la programmation musicale ils ont le pouvoir de me mettre en boule.
Cet hiver donc, est apparue ce spot pour le yaourt aux fruits à la recette crémeuse. Je vais vous le remettre dans le contexte. Ce spot est un spot chanté par une femme, façon ménestrel médiéval, tout en rime de 'euse' (crémeuse, savoureuse, etc...) accompagnée à la guitare sèche. Si quelqu'un connaît la personne qui chante, il faut lui déconseiller de venir chanter dans les rues nantaises... Grrr... Cette pub avait le don (et doit l'avoir encore) de me mettre en rage.

Satisfait de ce premier exploit, l'équipe marketing (que la peste les emporte tous un par un) a continué dans la voie "musicale" avec leur yaourt qui porte le nom de ces golfes étroits et allongés, souvent profond, localisé dans les zones montagneuses autrefois occupées par les glaciers (Norvège, Groenland, Chili méridional )maintenant noyés par la remontée glacio-eustatique du niveau marin (Source Hachette). Cette fois, le folklore Norvégiens les a inspiré et par dessus des chœurs féminins insupportables un gugusse nous récite des rime en hüte (bien remarquer le tréma que l'ont sent, même à la radio) pour bien faire nordique. Chaque fois que je l'ai entendu, j'ai manqué de peu d'écraser une grand-mère sur un passage clouté.

Ils auraient pu s'arrêter là, mais j'imagine qu'il y a parmi eux un connard particulièrement en verve et franchement convaincu qu'il tient là LE filon... Ils se sont mis à vanter leur truc à boire ACTIMEL sur un style moitié groove moitié hip-hop. Et moitié R'n'B aussi. Vous vous en rappellez, non ? Mais si, des paroles d'une connerie sans fond qui parlait de préserver "son petit intestiiiiinnnnn" grace au L-Casei défensif (quelle belle jambe ça me fait de savoir qu'il y a de ce truc dans leur daube, là...). AAâârrggghh, Le dernier qui m'a mis dans cet état est pendu par les pieds, à sécher dans le grenier...

On pourrait se dire qu'ils ont fait le tour de la chose... Non ! Et le petit écran ? Et zou ! La pub bio de D4n0n€. Il y a eu au moins 3 versions de la pub avec trois situations très différentes aux niveau des personnages mis en scène. En revanche le texte est IDENTIQUE !

- Hou lala, c'est le désordre la dedans, ce doit être le stress.
- T'as vu comment on mange aussi ?
- Je sais, t'as pas une solution ?
Commence par un bio de D4n0n€ !
- Gnagnagni gnagnagna... J'me sens bien (avec le petit geste pour dire de manière absolument distinguée, qu'aux chiottes, ça se passe bien, merci...), c'est surtout très très bon !

A croire que toute catégorie sociale confondue, on a tous cette unique conception de mal bouffer et de parler d'un yaourt. Le dialoguiste était en vacances, on n'a pas pu réécrire le texte ?

Epilogue : Pour vraiment couronner toute cette campagne du yaourt en musique : TaiIl€fine. Mélange du karaoké et de la comédie musicale, une black façon Aretha Francklin dans les blues brothers chante un pot de yaourt en guise de micro à la main et des paroles d'une niaiserie comme seule la pub peut en accoucher. Au secours. A noter que pour une fois, on n'a pas droit au stéréotype de la pétasse maigrichonne qui veut encore perdre du poids. D'un autre côté, les personnes fortes qu'on leur a préférés ne bénéficie pas franchement d'une image valorisante, à mon sens.

Bref, si un jour une télé brûle dans une rue de Nantes avec un hystérique qui danse autour des flammes, cherchez pas de qui il s'agit...

Détente de fin de semaine

 

Je crois qu'on peut le dire, l'ouverture d'esprit est une caractéristique majeure de notre société, n'est ce pas ? On m'a envoyé ce texte qui illustre cette idée. Un rien caricatural, mais à peine.

Histoire de se détendre également, ce lien qui concerne la guerre des polices. A vos souris !!!

jeudi 24 juillet 2003

Le patriote

 

Il y a quelqu'un dans les couloirs (au boulot, donc) qui sifflote l'hymne national... américain !! Délire, non ? Je reconnais que si cela avait été la Marseillaise, je n'aurais pas posté , bien que cela m'interpellerait tout autant. Quoique...

Tant qu'il ne sifflote pas le dernier Marc Lavoine dont m'abreuve chaque matin quasiment à la même heure RTL2 et qui m'insupporte au possible, tout baigne. Sérieux, cette chanson doit avoir le même arrangeur que Manu Chao : même son d'orgue Bontempi® répétitif, casse burne au possible. Du neuf, mon vieux, du neuf !

mardi 22 juillet 2003

Mardi, 22.07.03 12:02

 

Tout le monde connaît googlefight outil formidable pour départager tout de n'importe quoi. Si si. En y repensant ce matin, j'ai voulu regler une question vieille comme mes robes Érode, à savoir celle qui oppose les hommes et les femmes. La réponse est sans appel :
femmes 13 900 000 réponses - hommes 4 230 000.

Bon, mais l'union faisant la force, accordons une revanche aux hommes et refaisons le test au singulier. La femme gagne à 12 600 000 contre 583 000. Etonnant non ? Non ? Mais si, enfin ! En lançant ce test, j'étais persuadé que les mots 'hommes' et 'homme' profiteraient de la domination du masculin dans la langue française. 'Homme' servant également à désigner l'humanité, donc l'union des ensembles 'hommes' et 'femmes', il me semblait que la victoire était assurée.
Cependant, il convient d'analyser plus avant ces résultats. Voyons ce qu'il ressort d'une recherche de ces mots clefs. Pour voir.

'Homme', les 10 premiers résultats renvoient à des sites concernant les droits de l'homme, les sciences de l'homme, etc. Bon. Noble cause. On notera tout de même en 7ème position le site de l'homme-moderne qui est aux hommes ce que le télé achat est à la ménagère de moins de 50 ans.

Pour le mot clef 'femme', on arrive, dans l'ordre sur les magazines Femme et Femme actuelle, le site action de femme qui agit pour la présence des femmes dans les conseils d'administration (vaste programme, malheureusement), le site de la journée de la femme, un autre parlant des conditions des femmes de l'antiquité, celui d'unE photographe (pas top top) puis femme online que je suppose être un portail de sites féminins quand il fonctionne, mas*turb@tion-passion.com (je n'invente rien) et enfin l'association 'la femme sage' qui distille ses conseils d'hygiène de vie, culinaires et autre grands classiques de la gentille femme soumise.

Finalement, je crois qu'il vaut mieux savoir perdre.

lundi 21 juillet 2003

Lundi, 21.07.03 19:30

 

Aujourd'hui, on repart au boulot, après un dimanche à la météo plutôt bof (mais qui s'est bien découvert pour le barbecue du soir) : Un soleil d'enfer. De quoi regretter de pas être encore en congé. Mais tout vient à point à qui sait attendre :

Dans un mois donc je serais au soleil, pour la première fois vraiment loin de chez moi. Jusqu'à maintenant, je n'avais jamais été attiré par les voyages lointain mais comme il n'y à que les imbéciles... Pour tout dire, partir si loin me faisait peur jusqu'ici car je craignais d'être déçu. Faire un long périple pour être finalement déçu du voyage, ça m'a retenu, jusque là (sans compter l'aspect financier ;-) ). Et puis je dois également avouer qu'il y a des endroits où je suis sûr de me sentir extrêmement bien. La Bretagne. Je ne connais pas d'autre endroit où j'ai ce sentiment de ... de ... J'allais mettre Plénitude, mais il me semble que L'Oréal™ possède des droits là dessus. Enfin bref, sur une falaise de la côte sauvage de l'île de Groix, sur un cailloux de Ploumanac'h je suis à coup sûr apaisé.
En tout cas, j'ai fini par passer un cap puisque j'ai pris l'initiative de partir pour le Maroc et je suis super pressé d'y être.

vendredi 18 juillet 2003

Vendredi, 18.07.2003 18:53

 

Et voilà ! C'est le...

Bon, cela aurait pu être un très bon premier post, si les invités ne venaient pas juste de sonner...

to be continued.