Le sLeAbLog

mercredi 26 mai 2004

No comment

 

XIII: Sluuuuuuuuurp
sLeAbO: gloooooooooooop
XIII: Miaaaaaaaaaam
sLeAbO: coooiiiiiinnnnnnnnnn coooiiiiiiiiinnnnnnnnn
sLeAbO: calmé, là, hein ?
XIII: :)

Que serait on sans ICQ ?

mardi 25 mai 2004

Tant qu'on y est

 

Puisqu'on en est aux accessoires inesthétiques féminins, il y a un autre truc que je considère comme abômiffreux : Le vernis à ongles sur les orteils. Euârk. Je suis moins catégorique que pour la tong qui elle est, de l'avis commun, une abomination. Le vernis, c'est plus un avis personnel. Cela dit, je suis réputé pour avoir un bon goût sûr (et de grosses chevilles, aussi), alors faites moi confiance.

Si toutefois vous êtes une fille et que vous persistez à vous peinturlurer les doigts de pieds de rouge vermillon assorti à vos tongs, ne soyez pas étonnée des hurlements de terreur que ne manqueront pas de pousser les garçons s'enfuyant quand vous les croiserez.
Et si vous êtes un mec et que vous avez aussi ce genre de lubie,... en fait, c'est encore pire

[EDIT] de Nantes, ouarf ouarf M6, dans sa nouvelle série d'émission "J'ai décidé de changer de look", confirmera, j'en suis persuadé, que les tongs et le vernis violet sur les orteils c'est top belou. Heureusement qu'on a M6 pour nous conseiller sur tous ces changements qu'on veut dans notre vie.
Je suis impatient de suivre les séries "J'ai décidé de changer de voiture", "J'ai décidé de changer de lunette (de WC)", "J'ai décidé de changer de greluche" et "J'ai décidé de changer de chaine".

lundi 24 mai 2004

Note pour les filles

 

Haa les beaux jours... Quel réjouissement pour nos yeux de garçon. Les petites bretelles réapparaissent, les décolletés nous font revenir le sourire, les tristes pantalons (quoique, faut voir) cèdent leur place aux charmantes petites jupettes aériennes...

Mais !! (<--- Il y a un mais) Il y a un truc que je n'ai sans doute pas encore confié en ces lieux : Je suis un obsédé.
Des chaussures de filles.
C'est des premiers trucs qui m'attirent chez les filles. Les chaussures. Pour être tout à fait honnête, on va dire en numéro 2.
Alors l'été fait venir aussi de très jolies petites chaussures fines adorables et tout et tout. Mais j'aimerais vous éclairer sur un point, les filles. Permettez, hein ? J'imagine que chez les garçons, il existe un accessoire d'habillement qui les font rédhibitoirement perdre tout leur attrait (pour peu qu'ils en aient sans cet accessoire), le truc qui les fait perdre tout crédibilité.

Ben je vais vous apprendre un truc, en tant que grand spécialiste autoproclamé de la chaussure de fille. Le véritable tue-l'amour féminin est :

la TONG.

Arrggg... Rien que l'écrire, je m'étrangle de dégout. Déjà, les chaussures plates, à moins que vous n'ayez des jambes taillées dans de la patte de sauterelle, franchement, ça vous fait pas de beaux mollets. Mais ce n'est pas le plus grave. Franchement, ce morceau de truc (oui, ça se fait en n'importe quel matière, cuir, plastique, liège, cochonium...) qui s'intercale entre les orteils, c'est MOCHE. Autant le dire clairement, marchez pieds nus, quitte à avoir les pieds sales, autant ne pas défiler pour le catalogue Faute de goût - Printemps/Eté 2004. Je déteste ces trucs. C'est une insulte à la Chaussure de Fille. C'est l'antithèse du raffinement. Notez, je ne veux pas toutes vous voir sur des escarpins de bourgeasse, mais si vous pouviez m'épargner la vue de ces ignominies...

mercredi 19 mai 2004

Actualités pas cool

 

Au cours des trois derniers jours, l'appartement s'est peu à peu vidé et son contenu s'est transformé en de multiples cartons, sacs... Le weekend prochain sera consacré au transfert de tout ce souk vers notre prochaine demeure. L'impatience monte...

Les infos du jour tempèrent la bonne humeur : Un morceau d'un terminal de l'aéroport de Roissy pourtant récemment construit (l'an passé) s'est effondré et a fait une demi-douzaine de victimes (pour l'instant). Une telle construction qui s'écroule... C'est aberrant. Je ne peux m'empêcher de repenser au drame du Queen Mary II et sans vouloir absolument trouver un responsable à tout ce qui se passe, il me semble un peu léger de se contenter d'un "C'est la faute à pas de chance". J'espère me tromper, mais ça me fait l'effet qu'à force d'économie de bout de chandelles, à vouloir aller plus vite que la musique on néglige la sécurité.
Le résultat, des voyageurs anonymes, qui allait partir ou bien revenir en/de voyage ont payé bien cher ces négligences.

lundi 17 mai 2004

Cartons et bricolage

 

C'était notre avant dernier weekend dans l'appart que celui qui vient de passer. Grosse séance de tri dans les papiers, revues et autres bouquins qui ne servaient qu'à déformer les étagères de la bibliothèque. Voilà donc une dizaine de cartons de faits et pas des plus légers. D'ailleurs dans la foulée de la folle motivation qui nous animait, j'ai nettoyé le garage pour pouvoir y stocker ces premiers cartons. Ca fera déjà ça de moins à se cogner dans l'escalier quand le jour J sera là.

J'ai profité d'avoir fait place nette dans le garage pour graisser la chaine de la moto. Vous le saviez peut être pas, et sans doute que vous vous en tamponnez, mais une moto, c'est nettement plus d'entretien qu'une voiture et qu'un vélo. Tout ça pour dire, que par rapport à la fois précédente, j'ai été carrément plus rapide et surtout plus propre. Parceque la graisse de moto, évidement, c'est gras (donc glissant) mais surtout c'est collant (pégueux, pour nos amis marseillais). Ce qui veut dire que la petite flaque qui reste à l'endroit où tu as graissé la moto est irrécupérable. Une plaie à virer. EN soi, c'est que le sol du garage, mais le truc rigolo, c'est quand tu roules dessus : sensations garanties sur les 500 prochains mètres à chaque tour de roue... Bref, tout ça pour dire que cette fois, j'en ai pas foutu partout, ce qui m'évitera le lessivage du sol au kerdane, seul produit que j'ai trouvé pour bouffer cette graisse. Il y avait bien l'acétone, mais mes sinus ont protesté à l'évocation même de cette solution.

Voilà. La semaine prochaine, pour le post bricolage, je raconterais comment faire la vidange de deux voitures en 30 minutes et se rendre compte à la fin en rangeant les bidons qu'on a inversé l'huile pour moteurs Diesel avec celle pour Essence. Et recommencer.

jeudi 13 mai 2004

Torpeur

 

Ce matin, ma tête reposait sur celle de mes deux oreilles qui n'est pas à moitié sourde. Technique fortement éprouvée, je dors dans un cocon silencieux. Ca fait maintenant 40 minutes que le radio-réveil s'époumone, s'époumone alors que le planning ne m'octroie que 10 minutes de glandouillage au lit, grand max. Un instant je crois que c'est vendredi. Ha ben ça tombe bien, vive les 35 heures, le vendredi c'est facultatif.

Me rendort.

Quelques instant plus tard, quelque chose clignote dans mon subconscient.
En rouge.
C'est la vraie date, à savoir qu'on est JEUDI.

Ha. Change tout, ça... Je m'extirpe du lit, rampe jusqu'à la salle de bain, tente de me réveiller vainement avec la douche. Ha tiens, je vais allumer la radio pour me donner du peps. Daho et Charlotte Gainsbourg. Hum. Deux ténors avec leur titre "Somnifèratif", je dois dire, en terme de patate... Enfin bon. La moto me réveillera peut être.
Contact.
"Yahhooo, Silver !! En avant" (Ca, S.King, si mes souvenirs sont bons). Lunettes de soleil sous le caque, ça veut dire qu'il fait beau. Oui, mais qu'est ce que ça caille...

Bon, me voilà rendu. Retard : Correct compte tenu de l'heure effective du lever. Je chantonne, comme souvent. Le dernier truc que j'ai entendu, comme souvent. Je vais le garder toute la journée dans la tête (démangeaison cognitive, en jargon technique). C'est quoi déjà ? Daho & Gainsbourg. Damn, la journée va être longue...

mercredi 5 mai 2004

A louer

 

2 mots qui nous mettent de bonne humeur. Après s'être fait snobé royalement, Nady a épluché les sites, annonces, journaux et nous a dégotté une vieille annonce mais qui n'était pas pourvue, coup de bol. Visite le matin, faisage des papiers pour le dossier l'après midi, le lendemain les proprios accèptaient notre 'candidature' et l'après midi, on signait. C'est ce qu'on appelle "torcher l'affaire". Du coup, on se retrouve avec une maison mieux agencée, un garage super grand (A moi la bricole !), un terrain globalement plus grand (A nous chaise longue et barbecues) juste à la limite de Nantes quasi à la même distance du tram que maintenant, le tout dans une impasse, donc super calme.

Que demande le peuple ? D'emménager un peu plus tard que ce que les proprio voudraient initialement, c'est à dire 15 jours plus tard (fin mai). Accordé ! Royal, non ?

Conclusion, comme pour Fleafou après une grande déception, on est finalement grandement gagnant. Les avantages de la maison et de la ville... Reste à trouver des locataires derrière nous. On a déjà plein de visites, mais si un T2 50m² proche facs-petit Port-tram chauffage gaz libre 1er juin 380€ [EDIT] 400€ [/EDIT] c.c ça vous branche, petit mail et je vous fais visiter les lieux et/ou vous file les coordonnées du proprio.