Le sLeAbLog

lundi 29 janvier 2007

Quart à Vannes**

 

Ce soir à Nantes, dans la salle toute neuve du Zénith, les enfoirés donneront leur dernier concert (pour cette année, au moins). C'est évidemment complet, mais Nady, après avoir bravement "patienté" quatre heures dans une file d'attente incroyable pour échouer à trois mètres du guichet (plus de place, madame ...) est parvenu à l'exploit d'obtenir des places lors de la session de vente par internet. Exploit double, car elle en a obtenu sur les deux sites vendeurs alors que beaucoup n'ont eu accès à aucun des deux.

Dans une poignée de minutes, je vais quitter le boulot, récupérer mes parents et Nady et direction le Zénith pour trouver

  1. une place de stationnement potable
  2. une place potable dans la salle

Il faut que je révise : Aujourd'hui, on n'a plus le droit ni d'avoir faim, ni d'avoir froid...


** Ce titre aurait pu être d'origine sucrée, mais en fait, non...

mardi 16 janvier 2007

Nady a épousé un môme

 

Nady et moi, on a des tics de gamins.
Enfin, surtout moi.

Il y a un truc qui m'est revenu de quand j'étais petit. Je sais plus quand exactement, mais quand j'étais môme, c'était un truc que je disais souvent, tout le temps même, sans y réfléchir et qui ne voulait absolument rien dire. Et je ne sais pas quand ça m'a repris, mais depuis un moment, quand l'impatience m'habite[1] et que je cherche une réaction de Nady je le lui dis et répète jusqu'à ce que j'obtienne une réponse.
Elle a fini par trouver une réponse automatique, aussi débile que mon expression, qu'elle me renvoie du tac au tac et j'aime bien ça parce que ça me fait rigoler.
Comme quand j'étais môme.

P'têt même que je suis encore un gamin... En tout cas, à chaque fois qu'elle me répond tsoin tsoin quand je l'appelle tagada[2], j'ai comme un rire de minot qui se barre en courant après avoir tirer la sonnette dans ma tête. Et puis aussi, comme à mon époque de petit garçon, cette drôle de sensation de vertige à l'intérieur de mon coeur pour ma petite Nady chérie...

...

Hum.

...

QUI a mis du bisounours dans mon chocolat ??!

Demain pour compenser, je parlerai moto, puissance développée, débridage et pot d'échappement racing... Comme dirait XIII : C'est quand même un blog de mec hétéro, ici. Il y a des standards à tenir, bordel.

Notes

[1] Rien de sexuel

[2] Histoire de conserver un voile nécessaire sur notre intimité se garder un rien de dignité et de crédibilité, les expressions ont bien évidemment été modifiées...

lundi 15 janvier 2007

Heu, comment dire...

 

PPDA, à l'instant pendant le journal télévisé :

[...] un reportage de Truc Bidule et ... ... de ... ... heu ... son ... compère...

Enorme. Comme illustration de la solitude face à la caméra, on a du mal à trouver mieux LOL