Le sLeAbLog

lundi 30 juillet 2007

1.2.5 -> 1.2.7

 

Je me tâtais. Quelqu'un en a parlé. J'ai fini par me décider à enfin upgrader mon dotclear. Et puis histoire de ne pas faire les choses à moitié, jusqu'à présent, tout était à la racine : C'est fini. J'ai rangé ça dans un répertoire blog. Pour vous autres lecteurs, ça ne change rien, normalement. Dans le cas contraire, soyez mignon de m'en avertir.

A priori, les anciens lien sans /blog/ dans l'adresse fonctionnent sans avoir rien à changer. Ca me semble trop beau pour être vrai, on verra à l'usage.

--- EDIT --- : Les adresses des fils pour les agrégateurs sont sensés continuer à fonctionner.

Vacances : Avant première

 

Histoire de s'échauffer, de ne pas attaquer les vacances à froid, avec Nadychérie (et aussi l'aide des copains) on s'est fait un petit weekend à Saint Malo, la fameuse cité corsaire. L'aide des copains, c'est le cadeau des trente ans pour ma chérie : un coffret pour s'offrir une activité telle que montgolfière, voiture de course... Nady a choisi voilier avec la personne de son choix.

Du coup, nous voilà parti sous le soleil en direction du cap Fréhel sur un gros voilier et avec sept autres passagers en plus du skipper. On craignait de tomber sur une brochette de parisiens bien râleurs, mais il n'y en avait qu'un qui était raisonnablement casse bonbon. Cela dit, ils venaient tous de la capitale
Le capitaine a su naviguer autour des grains et le plateau de fruits de mer était très bien. Ca commençait à faire longtemps que je ne m'était pas retrouvé sur l'eau et j'ai vraiment apprécié cette journée, même si plus de soleil aurait été bienvenu.

Le soir, crêperie de la Touline (place de la poissonnerie) : Extra. Après une bonne nuit, le samedi matin semblait se vouloir ensoleillé. Vite on fonce faire le tour des remparts. Mais le ciel se voile rapidement. Je pense à Sug quand je vois le gué pour l'île du grand Bé se découvrir à la marée descendante. Je tâcherais d'en faire un billet illustré de photos prochainement. Le temps de casser la croûte et le soleil refait son apparition, avec le changement de marée. Nous retournons donc sur la plage de Bon-secours, espérant voir des touristes se faire prendre par la marée en revenant du grand Bé. Peine perdue, il n'y aura guère que des chevilles à peine éclaboussées en guise de spectacle... On aura au moins gagné un peu de soleil sur notre peau blafarde.

Sur la route qui nous ramène à Nantes, nous décidons de faire un "crochet" par la maison de notre banquier. Nady découvre enfin les pièces avec leur plafond. Les murs de l'étage sont montés, la prochaine étape sera donc le toit. Dans un mois, sans doute... Comme le soleil est toujours là, on visualise la douce lumière qui baignera les soirées d'été dans le jardin : Prometteur.

Dimanche cocoon dans notre bulle. Il faut dire que la météo est repassée à novembre. Un peu de jardinage dans l'aquarium, un peu de bricolage dans la corsa, beaucoup de glandouillage sur le canapé : C'est la fin de ces trois jours qui sentent bon les vacances. Les vraies commencent à la fin de la semaine, patience !

jeudi 26 juillet 2007

Changer de tacot

 

Un mois et demi après les exploits de notre chère voisine, nous voici heureux propriétaire d'un autre bolide en remplacement de celle qui fut ma première auto (snif). L'escroc expert a sans surprise estimé des réparations pile poil au dessus de la valeur de la 205. L'assurance nous l'a donc rachetée, soit disant pour la détruire, mais ça m'étonnerait franchement qu'elle l'ait été.

Enfin bref, haut les coeurs, la nouvelle titine est arrivée hier soir à la maison : Elle a la direction assistée, des pneus et des freins neufs, quatre ans de moins et deux portières de plus. Elle est blanche comme celle d'avant mais à la place du lion devant, il y a une sorte d'éclair dans un cercle. Tout ça pour dire que dorénavant, on a une corsa dans le garage. A l'arrêt, le bruit du moteur est assez présent, il doit y avoir un silent-block qui manque à l'appel, mais en roulant, le bruit se calme. Et puis comme il y a le double de haut-parleurs dans la voiture par rapport à avant, on devrait pouvoir couvrir...

lundi 23 juillet 2007

Encore une dalle

 

Une nouvelle dalle, plus petite cette fois puisque c'est celle de l'étage. La maison avance monte tranquillement. Ce n'est pas la plus rapide du lotissement, mais les autres sont souvent de plein pied. Et puis à la rigueur, on préfère que les temps de séchage soient respectés. Avec les murs et un plafond pour certaines pièces, notre futur chez nous commence à prendre forme, et c'est assez trippant de s'y promener et d'imaginer tout ça aménagé.

Dire que Nady ne peux voir sa maison que sur écran (et sur un ordi poussif)... Alors que c'est tellement grisant de la découvrir en vrai ! Niark ! Les vacances à Paris ont leurs inconvénients ;-)

vendredi 20 juillet 2007

blague nulle (et répétitive)

 

Rendez vous donc dans un an, un mois et une minute...

lundi 16 juillet 2007

Harcèlement

 

D'après une dépêche AFP,

Maître David Dassa-Le Deist, avocat de la famille de l'adjudant abattu par un gendarme dans un casernement de Malakoff dénonce lundi "une cabale" montée contre la victime et "dément formellement" les accusations de harcèlement homosexuel formulées à l'encontre de l'adjudant.

C'est quoi la différence entre du harcèlement hétérosexuel et du harcèlement homosexuel ? Pourquoi le besoin de préciser le caractère homosexuel de la chose ? Ce serait plus grave ? Ca porte encore plus préjudice à la mémoire de la victime ? Je me demande pourquoi cet avocat ne s'en est pas tenu au terme de harcèlement sexuel. Puisque cela concerne deux hommes, quelle utilité de souligner cet aspect, franchement...

dimanche 15 juillet 2007

Feu d'artifice à Nantes

 

C'est de saison, vendredi nous sommes allez voir le feu d'artifice quai de la Fosse, au bord de la Loire. C'était très joli mais pas très novateur et super ressemblant aux précédentes années, si ce n'est la bande son.

Juste avant que le spectacle ne commence et que les lumières ne s'éteignent, les gens massés sur le pont Anne de Bretagne se mettent tout à coup à siffler, puis à crier. Bien que le vent porte dans le mauvais sens, on finit par comprendre ce qu'ils crient :
LÀ!!! LÀ!!!
Les 2 zodiacs de la sécurité s'agitent brusquement sur la Loire et quand ils balaient la surface de l'eau avec leurs torches, je comprends aussitôt : "Il y a quelqu'un dans l'eau !" Un frisson gagne la foule, tout le monde scrute dans les eaux sombres de la Loire. Avec toute la pluie des derniers jours, Le fleuve est très haut avec un très fort débit. Apparemment quelqu'un est tombé du pont et j'espère silencieusement qu'il n'y a qu'une personne à repêcher car à deux zodiacs, ils ont déjà fort à faire.

Très rapidement, un petit bateau de pêche se joint aux recherches. Il est à peu près à notre hauteur, 200 mètres en aval du pont, quand on entend l'homme à la proue du bateau interpeler un zodiac : "Il est là !"
En effet, dans le faisceau lumineux de la torche apparait une tête qui surnage à peine. Un sauveteur saute du zozo et prend en charge le type dans l'eau. Le temps de remonter dans le bateau gonflable, ils dérivent tous encore de 50 mètres. Le courant est vraiment très fort.

Il s'est écoulé environ une minute entre les premiers cris et le repêchage 200 mètres en aval du pont, il a vraiment eu de la veine d'être retrouvé aussi rapidement. En tout cas, toute la foule présente a bien flippé pendant ces quelques dizaines de secondes. Finalement, l'essentiel c'est que le feu ait été tiré à l'heure...

lundi 9 juillet 2007

ya pu d'saison ma bonne dame

 

En ce moment au taf, avec mes collègues nous sommes temporairement délocalisés dans des bungalows. On craignait de souffrir de la chaleur cet été. En fait d'été, on grelote le matin, dans nos espèces de mobil-homes professionnels. D'ailleurs, mon collègue a fini par craquer. Il a allumé le chauffage il y a une demie-heure.
Dire que les journées raccourcissent...

mardi 3 juillet 2007

La maison que le banquier nous construit

 

J'ai réalisé il y a peu que je n'avais pas parlé de notre projet de maison depuis le salon de l'immobilier où nous avions rencontrés quelques banquiers.
Depuis, beaucoup de choses se sont passées. En début d'année nous avons trouvé LE terrain et choisi peu de temps après un constructeur. Depuis, le permis de construire a été obtenu et le chantier a commencé en avril. Si tout va bien, les murs vont commencer à monter cette semaine.

Pour le moment, voici à quoi ressemble notre futur chez nous (Un clic et hop ! On voit mieux...):

La dalle est vue depuis le jardin, qui est assez grand conformément à ce que nous voulions, puisque le terrain fait 1000 m² environ. Kafi devrait avoir de quoi galoper. Ce faisant on ne s'éloigne pas trop de Nantes puisque je serais à trente kilomètres du boulot.

L'an passé, le big projet était le mariage, cette année, c'est la maison. Qu'est ce qui va suivre ?