Le sLeAbLog

dimanche 23 décembre 2007

J'étais ...

 

Après un tour dans une boite en fer :

je suis arrivé au

et de là haut je voyais ça :

J'étais donc dans la tour M0ntparna$se infernale.

mercredi 19 décembre 2007

Indice(s)

 

Bon.

Je pensais susciter un peu plus d'enthousiasme avec ma devinette de l'autre jour. À défaut de trouver un autre jeu plus fédérateur, je vais vous donner un indice (ou plus pour ceux qui chercheront) :

lundi 17 décembre 2007

"T'as raison..."

 

C'est parfois dur de devoir se convaincre que c'est mieux que ce soit déjà fini. Pas facile de positiver pour les siens qui ont déjà eu plus que leur lot de crasses que la vie sait réserver aux plus malchanceux...
La vie est bien moche, certains jours. N'empêche, je garde le souvenir du type qui a le cœur aussi grand que sa grande gueule.

Salut Tonton.

jeudi 13 décembre 2007

Où est Charlie ?

 

C'est le milieu d'après midi, mais l'heure d'hiver aidant, le soleil décline déjà dangereusement vers l'horizon. Malgré les nuages qui approchent, la ville est baignée de lumière. Au fil du temps, les rayons s'allongent, habillant les façades d'un éclat de plus en plus lumineux, comme des milliers de visages qui contemplent le coucher de l'astre.

Une ligne de grains arrive par le nord. Progressivement, elle mange l'horizon, masquant même, là bas, les grands immeubles qui semblaient proches. Le tableau est coupé en deux. Le rideau de pluie en avant des nuages semble barbouiller la ville brillante de gris, à mesure de sa progression. La lumière finit par définitivement disparaître et on ne distingue plus, à travers l'averse, que les immeubles proches.

La pluie continue sa route vers le sud et les silhouettes fantomatiques des tours, au fond, réapparaissent. On dirait Neo Tokyo après l'explosion d'Akira... La luminosité n'est plus suffisante pour les appareils photo et des flashes trahissent la présence de touristes aux trois étages, en face.

La nuit arrive rapidement. C'est d'abord les fenêtres qui s'éclairent, une à une. Les rues deviennent bicolores, blanches à gauches et rouges à droite. L'éclairage public prend le relais allumant partout une multitude de lumignons oranges. Puis c’est le tour des monuments , parfois de manière sophistiquée pendant un petit moment. Un phare balaye les nuages bas, y a t'il vraiment un navire à observer ce signal ? En tout cas, la pluie est de retour, ce qui tombe mal puisque je dois partir. Pourtant le spectacle semble continuel ici...

Avez vous deviné où j'étais ? Je ne sais pas encore s’il y aura un lot à gagner (à part toute ma considération) mais en tout cas, la réponse peut être d’une extrême précision si vous en avez envie.

vendredi 7 décembre 2007

Choc

 

Cet après midi, j'ai fait un saut sur le chantier de la maison. Sur la nationale, comme souvent, des appels de phare croisent ma route. Probablement un radar plus loin...
Mais toutes les voitures me font signe. D'ailleurs la voiture de la gendarmerie n'est pas planquée, loin de là : Gyrophare en action, bien visible sur le bas côté. Le gendarme non plus n'est pas embusqué, sa chasuble fluo sur le dos, il enjoint à tous les véhicules de ralentir à grand renfort de gesticulations. Quand je le dépasse, l'expression sur son visage laisse présager un truc sérieux.

En effet, un peu plus loin, la maréchaussée nous fait décaler sur la voie d'en face. Je m'efforce de regarder la route plutôt que les véhicules accidentés. De toute façon, il n'y a pas de trace d'accident sur la chaussée. Mais la voiture devant moi ralenti encore et j'ai malheureusement tout le loisir de découvrir une voiture retournée, dans un champs en contrebas, à une dizaine de mètres de la route.

Le choc a été très violent, vu l'état de ce qui reste de la voiture. L'horrible scène se déroule alors que je passe devant. La collision a été latérale et l'épave est méconnaissable. Des pompiers s'affairent autour de quelqu'un auprès du véhicule retourné. Le camion qui l'a projeté dans le champs est garé un peu plus loin, sur le bord de la route. Tout l'avant est enfoncé...

Brutalement, une boule d'angoisse me noue la gorge. Je suis extrêmement choqué par la violence des images qui viennent de s'imprimer dans ma mémoire et qui me reviennent déjà en boucle. Le métal tordu. Les mottes de terre sur les roues, dans l'habitacle. Les pompiers et ce qu'ils font... J'imagine la douleur de la (des ?) personne(s ?) à moitié dans la boue, l'inquiétude et la tristesse à venir des proches. L'accident devient cruellement réel...
Sous le casque, je gamberge à toute allure. Je veux m'arrêter, pour me poser, enlever mon casque et respirer à l'air libre. Heureusement, je suis à destination...

S'il vous plaît, les gens, je vais dire un truc d'une banalité affligeante, mais sans déc0nner, au volant, au guidon, faisez vraiment vraiment gaffe.

jeudi 6 décembre 2007

Déménagement et cie

 

Bébé est prévu pour fin février, seulement sans l’avoir fait exprès, notre maison en construction devrait être livrée dans ces eaux là… J’avoue que plus l’échéance approche et plus je m’inquiète. Comment gérer une naissance et un déménagement ? Je sais bien que pour le jour du déménagement en question, nous ne manquerons pas de bras pour nous aider…Seulement je m’inquiète pour après…et avant…

Car avant, il faut faire les cartons. Or comment fait-on des cartons enceinte de 8 mois passés ?? Je sais bien que mon ti mari est là qu’il pourra m’aider, mais bon c’est quand même pas évident et puis il travaillera lui. Et puis après il faudra déballer et puis surtout y aura d’autres choses à faire dans la maison. Par exemple, les peintures, les carrelages dans les chambres, les faïences dans les salles de bains…Installer les salles de bain, la cuisine…Or j’imagine bien qu’au début un nouveau né a tendance à fatiguer son entourage, tant le papa que la maman…alors si on ajoute à cela des travaux…

En plus ça m’embête de ne pas pouvoir préparer la chambre de bébé avant son arrivée. Or là, monter armoire, lit, commode pour tout redéfaire, ça ne vaut pas le coup… Pourtant, mine de rien, il faut en stocker des choses pour bébé ! Où vais-je bien pouvoir mettre tout ça ? Bref pas simple !! Je pense qu'on est pas sorti de l'auberge !!!!!