Le sLeAbLog

lundi 18 août 2008

On m'appelle "Tape qu'un coup"

 

Un petit jeu très fun via Boulet. En plus, pas trop fatiguant, il n'y a qu'à cliquer et regarder. Mais très addictif quand même...

mercredi 6 août 2008

I'm sorry, Dave...

 

Ce que je prenais pour un dysfonctionnement de l'écran de notre portable et qui laissait entrevoir l'option de réparation sous garantie s'est révélé être un suicide de l'OS (dois-je vraiment le nommer ?). Je ne crois franchement pas à un virus mais plutôt au fait que les updates automatiques se sont pris les pieds dans le tapis et ont joyeusement pilés les fichiers systèmes d'icelui. Ce logiciel n'en finira jamais de me fasciner...

Même pas moyen d'accéder au dos histoire d'essayer de récupérer quelques mégas [1] en ligne de commande. Heureusement il y a findus Ubuntu et surtout son live-CD. C'est juste génial. Ubuntu just works, comme ils disent. Le cd démarre et la distribution GNU/Linux tourne uniquement en mémoire vive. Et tout marche instantanément : Carte son, réseau, wifi. Même la jauge de la batterie fonctionne correctement. On donne la clé WEP et roule !!
Le temps de récupérer tout ce qu'on avait encore pas sauvegarder (une heure et demie) sur un disque dur amovible USB (reconnu immédiatement, il va sans dire) je me tâte de ne pas réinstaller la bouse à Billou et de mettre le héron hardi à la place. La perspective de devoir bidouiller pour jouer aux Sims2 pour Nady et GuildWars pour moi me retient de peu de sauter le pas.

Du coup je rebalance le DVD de restauration pour remettre l'ordi à blanc. C'est long. C'est plus que long. Et il faut rebooter huit fois. Huit ! Tout ça pour réinstaller des logiciels émétiques et/ou publicitaires. Et je ne parle pas de l'antivirus livré indésinstallable, c'est proprement insupportable. Bon, en fait si, ça se vire, mais c'est vraiment la galère. Et il faut rebooter une fois de plus...
Quand je pense à la facilité et la rapidité d'installation d'Ubuntu. Qui, en plus, est quasi complet d'entrée de jeu. Dès la fin du processus, tout fonctionne, pas de redémarrage à la chaîne avec des barres de progression débiles qui ne représentent rien. Là, je dois me repalucher un nombre impressionnant de soft à télécharger, installer, c'est lourd. Dans la distri Ubuntu, le menu correspondant à "ajouter/supprimer des logiciels" sert effectivement à ajouter des logiciels. Ce qui est quand même pratique, tout se fait au même endroit.

Tiens, puisqu'on en parle, je vais faire la liste de tout ce que je dois télécharger/réinstaller et si vous avez des idées sur un truc indispensable, je suis preneur :

  • Internet :

Firefox : premier truc téléchargé et installé (Firefox3, pour voir) avant de récupérer Avast
Thunderbird : téléchargé et installé
Messenger : téléchargé (installé 08-08-08)
Skype : téléchargé (installé 08-08-08)

  • Utilitaires :

Avast : téléchargé et installé. Il a d'ailleurs d'emblée trouvé un adware après 3 minutes d'activité...
CD Burner XP : téléchargé, logiciel de gravure (installé 08-08-08).
FileZilla : téléchargé client FTP (installé 08-08-08).
Google Earth : téléchargé, inutile donc indispensable (installé 08-08-08)
nLite : téléchargé histoire de voir si je peux me faire le fameux cd d'install qui me manquait pour tenter de réparer, ça pourrait à nouveau survenir, ce genre de "gag" (installé 08-08-08).
Notepad 2 : téléchargé ce petit éditeur à utiliser à la place du classique et très nul notepad (installé 08-08-08).

  • Audio :

CDex : téléchargé (installé 08-08-08).
Winamp : téléchargé en version 5.5.4, soit disant plus légère, on verra (installé 08-08-08).

  • Photo :

Gimp : téléchargé. Dans Ubuntu, il fait partie des nombreux softs installés de base (installé 08-08-08).
Picasa : téléchargé. Encore un produit Google, mais il est vraiment pratique, convivial et rapide (installé 08-08-08).
XnView : téléchargé Plus complet et plus lourdingue, aussi (installé 08-08-08).

  • Video :

Magix Video Deluxe 2007 : À réinstaller. Je le trouve pas mal, ce soft.
DivX : téléchargé, essentiellement pour son player. C'est c0n, dans la bataille, j'ai dû perdre la licence pour divx converter pro EDIT : J'ai retrouvé le n° de licence, cool. (installé 08-08-08).
VLC Player : téléchargé bien que jamais utilisé jusque là (installé 08-08-08).

Voilà. Juste avant les vacances, si des fois j'avais eu peur de m'ennuyer... Je crois que je vais me tuyauter pour mettre Ubuntu en dual boot, pour la prochaine fois où ouindoz se mettra en croix.

Notes

[1] Vous voulez dire gigas ? huhuhu. Hum. Même en école d'électronique, on n'échappe pas à cette vanne d'informaticien.