Le sLeAbLog

mercredi 1 avril 2009

RIP 18/07/2003-01/04/2009

 

Presque six ans, c'est à la fois long et court mais je crois qu'on a fait le tour. Quelques liens dont certains ne sont pas restés que numériques mais la fréquence des billets ces temps derniers montre bien que tout ça s'essouffle et vous savez ce qu'on dit des bonnes choses...

Kenavo, les blogueux !

vendredi 18 juillet 2008

cinq ans plus tard

 

Il y a cinq ans, jour pour jour et à la minute près, le sLeAbLog voyait le jour.. La faute à d'autres blogueurs. Trois autres fondus d'internet dont je lisais le blog à l'époque, à savoir Flaoua qui la veille de mon premier post était tiraillée par le mal et semblait y avoir succombé le lendemain, XIII se demandait si la South African Airways n'était pas un peu radine et Leeloolène, après avoir mis les points sur les i à ce qui ressemblait déjà a du troll, revenait dans la cité corsaire.

Je ne savais pas encore que je finirais par rencontrer deux de ces trois personnes. Encore que pour XIII, je me demande si nous ne nous étions pas déjà envoyés en l'air vus. Tout comme lui à l'époque, j'écrivais tout en html, mais ça m'a rapidement fait braire. Je voulais pouvoir avoir des commentaires, des trackbacks et surtout une interface plus cool pour ne plus remplacer tout mes 'é' par 'é' et ainsi de suite...
J'avais bien bidouillé un système avec haloscan (Tiens, ça existe toujours !) pour avoir quand même des commentaires, mais ce n'était pas simple. Et puis le système de navigation billet par billet à l'aide de lien, c'était pas terrible. D'ailleurs comme chez XIII, il n'y a qu'à voir ses archives, pas moyen de pointer précisément sur son billet du 17 juillet 2003. Un peu plus d'un an après, je basculais sur DotClear qui fête lui aussi ses cinq ans en ce moment...

Je ne sais pas trop si le ton à changé. Sans doute un peu. Parce que ce n'est plus tout à fait anonyme et parce que Nady y écrit aussi[1]. Les mots clefs que la famille tape dans google pour trouver notre autre blog à propos de la maison les amènent ici, je le sais, même si peu m'en parlent.
Au tout début, je pensais tout faire pour rester dans l'anonymat. Et puis maintenant, après bientôt trois cent cinquante billets, il m'est finalement assez indifférent que la curiosité[2] de vagues connaissances les pousse à éplucher le site. Ils ont peut être du temps à perdre et il n'y a rien de vraiment crucial à découvrir, le blog où je parle de cul est vraiment bien caché, lui...[3]
Finalement, c'est aussi ce que font pas mal de parfaits (?) inconnus qui cherchent des infos et/ou des images de tatouage au hénné, de Saidia, d'Eliza Dushku, comment tailler un orchidée, ce qu'est un cholestatome et surtout, surtout, où trouver de la musique en streaming (réponse : DTC).
Ha, et pour ceux qui cherchent qui est celui qui "De la tête à l'anneau en passant par le Rif [reste] toujours le même", je dois avouer que je n'en ai pas la moindre idée mais vous devriez bosser au lieu de chercher la réponse à des énigmes à la noix. Ce n'est pas à ça que doivent servir vos heures sup' que le gouvernement est impatient de vous majorer[4]...

Finalement, ce blog me sert d'abord à moi, charité bien ordonnée... Dès le début, j'ai écrit ce journal pour pouvoir le relire, resituer mes préoccupations, mon histoire par rapport à ce que je perçois du reste du monde (moi et le reste du monde, rien que ça !). En prépa, il me semble me souvenir qu'on avait étudié des bouquins dont le thème traitait de la difficulté de se raconter. J'avais été marqué par l'histoire de je ne sais plus qui (je ne retrouve plus) qui dans son carnet de bord avait écrit :

Les Allemands ont déclaré la guerre à la Pologne (la France ?) - Après midi : piscine

Le décalage entre l'histoire personnelle et l'Histoire était frappant. J'aurais pu faire un truc ressemblant il y a peu :

Ingrid Betancourt et d'autres otages ont été enfin libérés, après 9 ans de détentions pour certains. Pendant ce temps là, j'ai testé Mario Kart sur la wii.

Mais j'aurais menti, chronologiquement : J'ai déballé le jeu plusieurs jours après.

Et puis, accessoirement, ça m'a permis de connaître des gens parfois même dans la vraie vie. IRL, comme ils disent. La dernière personne en date que j'ai (enfin !) pu croiser m'a fait extrêmement plaisir en concluant notre rencontre ainsi :
C'était bien : je n'ai même pas eu l'impression que c'était la première fois qu'on se voyait.
Elle a, comme a son habitude, parfaitement mis en mot mon impression.
Tout ça grâce au sLeAbLog... Happy birthday.

Notes

[1] Si. Des fois, si.

[2] Le premier degré de l'orgueil, c'est la curiosité - Bernard de Clairvaux

[3] Suis sûr que certains vont chercher

[4] Dites, les gens, il n'y a que moi que ça choque cette publicité propagande ?

mardi 8 juillet 2008

Search and Replace

 

Tiens pour changer, je vais parler de Leeloolène.
Pas longtemps, hein, juste pour dire que j'ai effacé toute trace de leeloolene.free.fr sur ce blog. Il s'avère que j'en ai parlé souvent. Maintenant, il n'y reste plus une seule référence.

Valà.

Nan, mais j'ai remplacé toutes ces références par http://www.leeloolene.eu. Comme si j'allais rayer la miss de ces lieux...

lundi 21 avril 2008

Patience

 

Tout n'est pas tout perdu. On a un nouveau numéro de téléphone, mais pas encore de tonalité. Cependant certains signes permettent d'être confiant sur notre avenir d'internetodépendant...

Détail amusant, avec une longueur de ligne double par rapport à notre ancien domicile, nous aurions la même atténuation et donc le même débit. À suivre...

samedi 5 avril 2008

Interruption (momentanée ?) de l'image et du son

 

Adieu, monde joyeux de l'ADSL. Peut être nous reverrons nous. Ou pas.

...

Au moins, ça nous fait une excuse pour ne pas poster...

mardi 28 août 2007

Réparation

 

Les fil rss et atom des anciens abonnés étaient cassés (http://sleabo.free.fr/rss.php et consorts). Je ne sais pas comment j'ai cassé ça, puisqu'il semblait que tout fonctionnait après le déménagement. Bizarre.
Bref, les liens officiels sont donc http://sleabo.free.fr/blog/rss.php ou http://sleabo.free.fr/blog/atom.php en ajoutant éventuellement l'appendice ?type=co pour le flux des commentaires. Cependant, les anciennes adresses, sans /blog dans le chemin, sont de nouveaux fonctionnelles.

Voilà. C'était le billet chiant du jour.

lundi 30 juillet 2007

1.2.5 -> 1.2.7

 

Je me tâtais. Quelqu'un en a parlé. J'ai fini par me décider à enfin upgrader mon dotclear. Et puis histoire de ne pas faire les choses à moitié, jusqu'à présent, tout était à la racine : C'est fini. J'ai rangé ça dans un répertoire blog. Pour vous autres lecteurs, ça ne change rien, normalement. Dans le cas contraire, soyez mignon de m'en avertir.

A priori, les anciens lien sans /blog/ dans l'adresse fonctionnent sans avoir rien à changer. Ca me semble trop beau pour être vrai, on verra à l'usage.

--- EDIT --- : Les adresses des fils pour les agrégateurs sont sensés continuer à fonctionner.

mardi 5 juin 2007

Z'auriez pu le dire

 

Bon apparemment, c'est le bordel sur le blog depuis quelques jours. Z'auriez pu dire, les gens...

mardi 6 mars 2007

Procrastination en archive

 

Je suis en train de commencer à migrer les billets de la première saison du sLeAbLog vers dotclear au lieu de travailler pour me détendre un peu[1]. Du coup je nettoie un peu les liens obsolètes, recherche des références à d'autres blogs et je me retrouve à farfouiller dans les archives de Gziii et un de ces billets fait référence à moi :

Mon pote SleAbO m'en a sorti une bonne tout à l'heure :

Si Gaston avait connu internet.. putain, il aurait encore plus glandé ! [...]

Marrant. Le billet de Gziii retombe un peu d'actualité à double titre : Gaston Lagaffe a 50 ans en ce moment et je suis encore en train de glander sur le net et mon blog...

Notes

[1] D'ailleurs, pour les abonnés aux rss, s'il y en a, il y aura peut être de drôles de remontées...

mercredi 8 novembre 2006

Changement d'antipourriel

 

Jusqu'à présent, spamplemousse avait bien fait son office. Mais il a un défaut lorsque sa vigilance est trompée, c'est un vrai bordel pour aller faire le ménage et retirer les commentaires et/ou trackbacks un par un dans chaque post infecté. Jusqu'ici, lorsqu'il y avait une faille, les dégâts étaient limités : 3 commentaires à virer, et puis je rajoutais un mot clef dans la black list et roule ! Or, pas de chance, depuis quelques jours, c'est mon tour, je me fait pourrir de trackbacks véreux et spamplemousse se fait avoir.
Alors bon, je commence à faire le ménage, mais à coup de 30 envois en 10 minutes, je n'avance à rien. Du coup, je cherche un autre outil à croiser avec spamplemousse.

Grâce au wiki de dotclear, je me dégote un concurrent, en l'occurrence SpamClear qui présente l'immense avantage de gérer par page entière la suppression de commentaires et trackbacks, en plus de se baser sur un filtre bayesien pour filtrer (au lieu de white/black list).

A vrai dire SpamClear aura sans doute ses failles comme spamplemousse, mais au moins, ce sera plus pratique à réparer et plus besoin d'analyser quel mot clef ajouter à la liste des chieurs : Il suffit de cliquer sur 'ceci est un spam'. Il est vrai que j'aurais pu utiliser un n-ième plugin pour la gestion plus pratique des messages en plus de spamplemousse, mais bon, moins il y a de plugins, mieux je me porte. J'aurais aussi pu le mettre à jour (spamplemousse), mais ça n'aurait pas apporté grande amélioration, je crois.

Désolé pour ceux, s'il y en a, qui me lise via agrégateur rss, ils ont dû recevoir une flopée de saloperies et il y en aura peut être d'autre, le temps que j'éduque Spamclear.

---EDIT : 11 minutes plus tard, 105 spam de trackbacks... Quand je dis que le sLeAbLog se fait pourrir, c'est pas une métaphore...---